BLEPHAROPLASTIE

La chirurgie esthétique des paupières corrige les signes de vieillissement :

 

– au niveau des paupières supérieures : l’incision, dissimulée dans le pli palpébral, à mi-hauteur de la paupière, permet le retrait de l’excès cutané et musculaire, appelé dermatochalasis, responsable des paupières « tombantes », et parfois même de l’amputation du champ visuel.

 

– au niveau des paupières inférieures : l’incision, dissimulée sous les cils, voire derrière la paupière, au niveau de la conjonctive, permet le retrait des hernies graisseuses (ou lipoptose), responsables des « poches » sous les yeux. Ces poches sont parfois congénitales, et opérées chez le sujet jeune. Il n’y a pas ou peu de retrait d’excès cutané, les quelques ridules horizontales s’estompent après la chirurgie.

 

Lors de votre consultation, le Dr Carlot validera l’indication opératoire après un examen clinique et photographique. Parfois, il vous orientera vers un ophtalmologiste avant l’intervention, afin de s’assurer de l’absence de contre-indications.

Il vous expliquera en détail les principes de l’intervention, les résultats attendus, les consignes post-opératoires ainsi que les risques potentiels, même s’ils sont exceptionnels.

 

Les douleurs post-opératoires, plutôt à type de tensions, sont habituellement très modérées. Il est normal de présenter un œdème et quelques ecchymoses au niveau des paupières, qui se résorbent progressivement en une quinzaine de jours, et qui se préviennent par l’application de compresses imbibées d’eau glacée pendant 48 heures. Il est normal que la paupière supérieure ait du mal à se fermer complètement pendant quelques jours. Les hématomes et les infections post-opératoires sont rares. L’arrêt du tabac est vivement recommandé car il retarde la cicatrisation. Les imperfections de résultat qui pourraient nécessiter une retouche chirurgicale sont rares

Les fils de suture, non résorbables, sont retirés 5 jours après l’intervention. Un arrêt de travail de huit à quinze jours est conseillé. Le résultat définitif ne s’apprécie qu’au bout de trois mois, délai nécessaire pour que les tissus aient retrouvé toute leur souplesse.

 

L’intervention se déroule à la Clinique du Parc Impérial, à Nice, généralement en ambulatoire, sans passer de nuit à la Clinique.

Elle est réalisée sous anesthésie générale ou sous anesthésie locale aidée d’une sédation anesthésique. Un RDV de consultation pré-opératoire avec un anesthésiste est nécessaire.

 

Dans de rares cas, lorsque le champ visuel est amputé par un excès cutané palpébral supérieur, l’intervention peut bénéficier d’une prise en charge partielle par l’Assurance Maladie. Une demande d’entente préalable est alors nécessaire.

Téléchargez la fiche d'information officielle
ble
QuestionDocteur

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message