OTOPLASTIE

Le « décollement » des oreilles est du à plusieurs types de déformations cartilagineuses, plus ou moins associées entre elles, symétriques ou non:

– l’ouverture de l’angle céphalo-conchal : angulation trop importante entre la pavillon auriculaire et le crâne.

– le défaut de plicature de l’anthélix, relief cartilagineux du pavillon auriculaire

l’hypertrophie du cartilage de la conque.

 

L’intervention chirurgicale de correction des oreilles décollées, appelée otoplastie, vise à corriger chacune de ces anomalies cartilagineuses. Elle peut s’envisager chez l’adulte comme chez l’enfant, à partir de l’âge de 7 ans. La motivation de l’enfant est indispensable.

Habituellement réalisée sur les deux oreilles en même temps, elle peut n’être qu’unilatérale en cas d’asymétrie.

 

Elle consiste à réaliser une courte incision, dissimulée derrière le pavillon auriculaire, qui permet d’accéder au cartilage et de « fragiliser » sa face antérieure pour améliorer sa plicature. La plicature et le « recollement » du cartilage sont fixés à l’aide de sutures profondes non résorbables. La peau est ensuite fermée à l’aide de points de suture résorbables, qui s’éliminent en une quinzaine de jours.

 

Un pansement est laissé en place pendant 4 jours, puis des soins locaux simples sont réalisés derrière les oreilles pendant une dizaine de jours, le temps de la cicatrisation cutanée.

Il est conseillé de garder un bandeau de sport élastique en contention sur les oreilles, pendant deux semaines nuit et jour, puis deux semaines supplémentaires que la nuit. Les sports-contact sont déconseillés pendant 2 mois.

 

Les douleurs post-opératoires sont habituellement très modérées, et leur rare persistance malgré le traitement médicamenteux peut signer une infection ou un hématome post-opératoire. Un œdème et quelques ecchymoses sont normales et transitoires. Un délai de deux mois est nécessaire pour apprécier le résultat final. Une récidive partielle ou totale à moyen terme est rare mais possible, nécessitant la plupart du temps une ré intervention. Malgré tous les soins qui y sont apportés, la cicatrice rétro-auriculaire présente rarement une évolution hypertrophique voire chéloïde.

 

Lors de votre consultation, le Dr Carlot validera l’indication opératoire après un examen clinique et photographique.

Il vous expliquera en détail les principes de l’intervention, les consignes post-opératoires ainsi que les risques potentiels, même s’ils sont exceptionnels.

 

L’intervention se déroule à la Clinique du Parc Impérial, à Nice, généralement en ambulatoire, sans passer de nuit à la Clinique.

Elle s’envisage sous anesthésie générale ou sous anesthésie locale aidée d’une sédation anesthésique. Un RDV de consultation pré-opératoire avec un anesthésiste est nécessaire.

 

L’intervention bénéficie d’une prise en charge par l’Assurance Maladie, sans avoir besoin de réaliser d’entente préalable.

Téléchargez la fiche d'information officielle
OTOPLASTIE
QuestionDocteur

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message